La formation professionnelle post crise : une évolution pleine de promesses

La formation professionnelle post crise : une évolution pleine de promesses

Et si on laissait la crise sanitaire derrière nous ? Aujourd’hui on vous propose de remettre du soleil dans votre vie de formateur. Entre les nouvelles obligations (Qualiopi en tête), les confinements, les incertitudes économiques…les dernières années ont été mouvementées. Mais elles ont également contribué à façonner la formation professionnelle d’aujourd’hui, c’est-à-dire un monde d’innovations plutôt sympa : nouvelles méthodes, nouveaux outils et débouchés… Alors, à quoi ressemble cette formation post-crise ? Comment vous positionner ? Allez, on saute à pied joint dans le 21ème siècle de la formation !

Le marché de la formation professionnelle en 2022…et au-delà

Alors que l’éclaircie se profile et que la crise sanitaire est (presque) derrière nous c’est l’occasion de faire un état des lieux du marché de la formation professionnelle. À quoi ressemble-t-il aujourd’hui ?

Les « petits nouveaux »

Les plateformes de formation (Skilleos, Udemy, Mentorshow, etc.) font doucement mais surement leur nid dans le paysage français de la formation professionnelle.

Leur principal atout ? Un catalogue imposant de formations disponibles à volonté pour quelques dizaines d’euros par mois. Toutefois, l’apprenant est seul face à des cours non certifiants et donc non finançables.

Mais nul doute que ces plateformes vont évoluer vers davantage de certification et de personnalisation (service de coaching). Ce sont donc des concurrents avec lesquels il faut compter.

L’AFEST

Instaurée par la loi Avenir de 2018, l’Action de Formation En Situation de Travail est actuellement en plein essor.

L’AFEST répond parfaitement aux attentes actuelles en matière de formation professionnelle, notamment le développement de compétences (et pas seulement l’acquisition de connaissances) en phase avec les besoins concrets des entreprises.

Le marché historique

Celui que tout le monde connait, porté par les différents mécanismes de cofinancements : CPF, OPCO, projet de transition professionnelle (ex-CIF) …

Ultra concurrentiel, en plein bouleversement, il est temps de réinventer ce marché pour assurer sa pérennité.

Mais, bonne nouvelle, vous avez déjà toutes les cartes en main pour participer à cette transformation.

Comment faire votre place dans la formation professionnelle de demain ? Les bonnes pratiques.

Réinventer la formation, cela vous semble ambitieux ? En réalité, rien de sorcier ! Proposer une expérience d’apprentissage plus fluide, plus concrète et personnalisée, digitaliser votre pratique…vous connaissez déjà tous les outils nécessaires (surtout si vous lisez notre newsletter régulièrement).

Digitaliser son activité

Il s’agit en premier lieu d’intégrer la transformation numérique et la digitalisation dans vos formations : plateformes numériques, messagerie instantanée, quizz en ligne, podcasts, vidéos, marketplace pour vendre vos formations…

Mais votre réussite passe aussi par la bonne gestion de votre activité. Et quoi de mieux pour vous faciliter la tâche qu’un logiciel de gestion spécialisé dans la formation professionnelle, comme YPK ?

Imaginez…génération automatique de votre bilan pédagogique et financier, dématérialisation de vos émargements, éditions de vos factures et autres documents obligatoires (convention de formation)...

Et tout cela avec la plus grande sécurité juridique. De quoi vous permettre de penser avec sérénité et efficacité au développement de votre activité.

Personnaliser ses formations

Vos clients sont de plus en plus demandeurs d’une expérience qui s’adapte à leurs besoins, à leurs compétences, à leurs profils, à leur rythme d’apprentissage…

Boostée par les progrès technologiques, la personnalisation devient de plus en plus accessible que vous soyez formateur indépendant ou OF. Adaptive Learning, essor de nouveaux concepts pédagogiques comme la réalité virtuelle ou augmentée, le gaming…

Miser sur la multimodalité

Si l’auditeur constate des non-conformités majeures lors de l’audit de surveillance, vous disposez de 3 mois pour mettre en place des mesures correctrices. À défaut d’action de votre part dans ce délai la certification peut vous être retirée.

Les formations utilisant une seule modalité pédagogique (par exemple le face à face entre le formateur et les apprenants) c’est fini !

Pour vous positionner avec succès sur le marché, il est nécessaire d’utiliser différents outils, méthodes et modalités pédagogiques.

Quelques exemples de dispositifs que vous pouvez combiner et mixer, pour inventer au cas par cas la combinaison parfaite pour vos clients :

  • Formation en présentiel
  • Digital learning
  • AFEST (ces formations prennent de plus en plus d’importance, ne les laissez pas de côté !) 
  • Formations synchrones et asynchrones
  • Immersive Learning (réalité virtuelle, simulations)
  • Gaming
  • Pédagogie classique ou inversée

Bon à savoir. Formation multimodale, formation mixte ou blended learning…C’est la même chose !

Se lancer dans la comodalité

La comodalité est encore peu développée en France. C’est donc le moment parfait pour vous lancer dans l’aventure avant tout le monde et vous démarquer.

Mais de quoi s’agit-il ? Le formateur propose différentes solutions pédagogiques. Chaque apprenant peut ensuite choisir lui-même la modalité qu’il préfère selon ses compétences, ses préférences, ses contraintes d’organisation, etc.


En résumé

La formation professionnelle post-crise est en pleine mutation. Certes, les formateurs doivent faire face à des changements importants et remettre en question certaines pratiques. Mais ce marché dynamique et qui surfe sur les innovations est particulièrement prometteur pour qui saura prendre le train en route. D’autant plus que l’équipe d’Hop3team et son bébé YPK est à vos côtés pour vous accompagner. Allez, vous embarquez avec nous ?