La scénarisation pédagogique : pourquoi (et comment) s’y mettre ?

La scénarisation pédagogique : pourquoi (et comment) s’y mettre ?

En tant que formateur, vous le savez mieux que personne : une formation de qualité doit être bien structurée et obéir à un déroulé pédagogique progressif. Pour cela, votre meilleure arme est la scénarisation pédagogique ! Même si ce terme peut paraitre complexe, vous verrez qu’il n’y a rien de sorcier. Et comme chez Hop3team nous sommes également organisme de formation on sait de quoi on parle : la scénarisation pédagogique, on en mange au petit déjeuner ! Alors, on vous donne la recette ?

La scénarisation pédagogique...à quoi ça sert ?

Le scénario pédagogique décrit, de manière détaillée et chronologique, les différentes étapes de votre formation : objectifs pédagogiques, méthodes, outils et exercices, durée de chaque séquence, modalités d’évaluation …

Véritable GPS, il permet de savoir où vous allez, avec quels moyens, de quelle façon, etc. (et vous évite ainsi de vous perdre en cours de route !).  

La scénarisation pédagogique est donc un gage de qualité pour vos apprenants : l’assurance que votre prestation répond bien à leurs objectifs. Elle vous offre également une meilleure organisation et anticipation de votre travail.

Autre avantage : la transférabilité. Cette feuille de route détaillée facilite votre remplacement par un autre formateur en cas de besoin. Il connaitra les différentes étapes à suivre, leurs objectifs, les moyens pour y répondre… Là encore, c’est une garantie de qualité et de cohérence pour votre OF.  

Comment faire ? Les étapes clés de la scénarisation pédagogique

Mettre en place un scénario pédagogique, ok, mais comment s’y prendre ? Pas de panique, on vous explique les différentes étapes.

Définir les objectifs pédagogiques de votre formation

L’objectif pédagogique correspond aux connaissances, compétences ou softs skills que l’apprenant doit maitriser en fin de séquence de formation, ainsi que le niveau de maitrise attendu. Une formation peut donc avoir plusieurs objectifs pédagogiques.

C’est le socle de votre prestation, le point de départ qui permet de construire votre formation puis d’évaluer son efficacité. Cette étape est par conséquent primordiale (d’autant plus qu’il s’agit d’une obligation Qualiopi- critère 2).

Pour définir ces objectifs, vous pouvez vous aider, par exemple, de la taxonomie de Bloom. Elle regroupe les objectifs en 6 niveaux hiérarchiques (du plus simple au plus complexe) auxquels se rattachent des verbes d’action* :

  • Connaissance : maitrise de l’information (mémoriser, décrire, énumérer…)
  • Compréhension : traitement de l’information (classer, expliquer, reformuler…)
  • Application : mise en pratique (démontrer, utiliser, écrire…)
  • Analyse : compréhension (comparer, analyser, catégoriser…)
  • Synthèse : création et conception d’outils (assembler, créer, gérer…)
  • Évaluation : jugement de l’apprenant (déduire, évaluer, argumenter…)

Cet outil permet ainsi de formuler des objectifs clairs, concrets et progressifs.

Exemples (issus de notre formation « concevoir une formation en ligne conforme avec YPK ») :

  • « Concevoir une formation au contenu structuré en intégrant les apports du digital avec YPK »
  • « Intégrer les méthodes et outils permettant d’améliorer l'efficacité pédagogique des formations avec YPK »

*Retrouvez tous les verbes d’action sur la jolie fleur de bloom.  

Réaliser le séquençage

Quels thèmes aborder ? Dans quel ordre ? Vous devez déterminer les différentes séquences qui permettront d’atteindre votre (ou vos) objectif pédagogique. Chacune d’elles se compose d’un sous-objectif, permettant au final la réalisation de l’objectif général de la formation.

Pour un séquençage efficace d’un point de vue pédagogique et bien équilibré, il est important d’articuler vos objectifs et sous -objectifs de manière progressive en partant des notions les plus simples jusqu’au plus complexes (escalier pédagogique).

N’oubliez pas de prévoir la durée de chaque séquence.

Choix des contenus et des outils

Il est temps de concrétiser votre scénario en choisissant les contenus, outils et méthodes que vous allez utiliser.

Ce choix doit résulter d’une analyse fine de la formation que vous proposez. Votre méthodologie et les outils doivent être adaptés à votre public, aux objectifs visés, à l’environnement d’apprentissage (présentiel, e-learning), etc.

Et ce ne sont pas les options qui manquent, les dernières années étant particulièrement riches en nouvelles méthodes et concepts pédagogiques et autres outils innovants (classe renversée, immersive learning, podcasts…).  

Mise en œuvre de la formation : quelle(s) plateforme(s) ?

Le « lieu » de la formation doit être adapté au public et à votre projet.

Pour une formation en présentiel : quel local ? quelle superficie ? Des fonctionnalités spécifiques sont-elles nécessaires (plateau technique, ordinateurs…) ?

S’il s’agit d’une formation à distance, il vous faudra choisir une plateforme LMS ou un espace numérique pour accueillir votre formation. Parmi les critères à prendre en compte : fiabilité, ergonomie, facilité de mise à jour, fonctionnalités de communication et d’échanges avec vos apprenants (messagerie instantanée…), outils proposés (quizz…).

Pensez également à mixer les modalités avec le blended learning pour donner du rythme et de l’interactivité. 

Évaluation

Pour vous assurer que les objectifs et sous-objectifs de la formation sont atteint, il faut prévoir une évaluation intermédiaire à chaque séquence de formation puis une évaluation finale.

Elle permet à l’apprenant de se positionner par rapport à l’acquisition, ou non, de ses nouvelles compétences ou connaissances.

Pour les formateurs, c’est un excellent moyen d’évaluer l’efficacité des méthodes pédagogiques utilisées, des outils, de la plateforme, etc. Des informations clés pour développer votre activité.

En outre, rappelons que l’évaluation est nécessaire pour obtenir et conserver la certification Qualiopi.

Sur la forme, l’évaluation varie selon la formation et sa finalité, du simple quizz à l’examen en bonne et due forme.

Besoin d’un coup de main ? les outils pour vous aider  

Construire un déroulé pédagogique structuré et équilibré est un concept qui ne date pas d’hier. Vous pouvez donc parfaitement le mettre en place sans autres ressources que votre cerveau.

Toutefois, devant la complexification croissante du métier de formateur et de ses obligations un peu d’aide est toujours la bienvenue.

Des outils spécifiques apparaissent ces dernières années pour vous aider dans l’élaboration de vos scénarios pédagogiques, comme Learnspirit ou Edmill.

Vous pouvez aussi compter sur notre logiciel de gestion de la formation YPKqui vous accompagne dans la création de parcours de formations conformes. Il suffit de vous laisser guider et de renseigner le nom de la formation, sa durée, les objectifs et compétences visées, ses modalités de validation, etc. Et hop ! Voilà un parcours de formation complet et professionnel.


En résumé

La scénarisation pédagogique permet d’apporter de la structure à votre offre de formation mais également de la qualité et du professionnalisme. Dans un contexte où la formation devient de plus en plus contrôlée et concurrentielle c’est une étape désormais indispensable pour tirer votre épingle du jeu. D’autant plus qu’avec une bonne méthode sa mise en place n’est pas compliquée. Et avec YPK qui s’occupe de tout votre administratif et vous libère du temps c’est encore plus simple. On vous montre ce que notre logiciel de la formation YPK peut faire pour vous ?